La cause des femmes

28 octobre 2015

Colloque du 24 novembre 2015

J'ai réalisé une affiche pour un Colloque centré sur l'enfant, au coeur des violences conjugales, organisé par SOS Femmes Violences Savoie :

affiche colloque 24nov

Posté par quentinlefebvre à 21:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]


07 février 2012

Que pensent les femmes de la cause des femmes ?

que pensent les femmes de la cause des femmes, par quentin lefebvre

 

JULIE, 19 ANS

1)Que répondez-vous à ceux qui disent que l’homme est supérieur à la femme ?

En quoi l’homme serait supérieur ? C’est du n’importe quoi. C’est ancré dans la tête des gens, c’est la société qui a voulu ça. On a donné cette image de l’homme supérieur. L’homme est doté d’une force physique, la femme est un être plus sensible. On s’est dit que si l’homme est plus fort, il mérite plus. Donc on se dit qu’on ne peut pas être sur un pied d’égalité. Les femmes veulent montrer qu’elles ne sont ni supérieures ni inférieures aux hommes. Ce que veut la femme, c’est être en égalité avec l’homme en droits. Personne n’est supérieur à un autre. Tout le monde doit avoir les mêmes chances, sans prendre en compte la force physique ou morale.

2)Selon vous, pourquoi est-ce que tant d’hommes pensent que la place des femmes est au foyer ?

C’est une idée présente depuis très longtemps. Mais aujourd’hui, je pense que moins d’hommes ont cette vision. Le travail était une responsabilité pas faite pour la femme, en tout cas c’est ce qu’on pensait. Tout être a le droit de s’épanouir à sa manière. On doit avoir le choix. La femme à le droit de travailler dans la branche qui lui plaît.

3)Souvent, dans les entreprises, les femmes sont moins bien payées que les hommes pour un travail égal. Qu’en pensez-vous ?

Je ne trouve pas ça logique. C’est tout à fait grotesque. Si une femme prend les mêmes risques qu’un homme, il n’y a pas de raison qu’elle soit moins bien payée. Pour un même travail, il faut le même salaire.

4)En union européenne,  près de 600 femmes meurent chaque année sous les brutalités sexistes dans le cercle familial ; selon vous, que pourrait-on faire pour que ce genre d’incident arrive le moins souvent possible, voir plus du tout ?

Être plus sévère envers les coupables. Ça ne peut pas se limiter à une détention de quelques jours… Si des femmes se sentent mal dans leur couple, elles peuvent aller dans des foyers prévus pour ça. Supprimer la violence conjugale, c’est comme vouloir supprimer la violence au sens général. On ne peut pas prévoir qu’un homme sera violent avec sa femme. Il faut être plus préventif, les femmes victimes de viols doivent en parler…

5)Croyez-vous qu’une véritable égalité entre les hommes et les femmes puisse être atteinte un jour ?

Non. Les femmes vont gravir les échelons. Ajourd’hui, elles ont une situation stable et acceptable, mais on ne changera pas la mentalité des gens. Peut-être une égalité au niveau du salaire, mais je ne pense pas qu’un jour tous les hommes se diront « la femme est égale à nous ».

 

MARION,32 ans

1)Que répondez-vous à ceux qui disent que l’homme est supérieur à la femme ?

Je leur répondrais que... je ne vois pas en quoi, puisque nous sommes tous égaux. 50% des gens dans le monde sont des femmes, non ?

2)Selon vous, pourquoi est-ce que tant d’hommes pensent que la place des femmes est au foyer ?

Peut-être ont-ils un complexe de supériorité? Non, plus sérieusement, ce doit être une image figée du temps des années 50, quand les hommes ramenaient les sous à la maison et que bobonne utilisait le nouvel aspirateur...

3)Souvent, dans les entreprises, les femmes sont moins bien payées que les hommes pour un travail égal. Qu’en pensez-vous ?

Je pense que c'est injuste, et que si elles bossent tout autant ce n'est pas normal. Ou alors il faut baisser les salaires des hommes vers le bas aussi, non ?

4)En union européenne,  près de 600 femmes meurent chaque année sous les brutalités sexistes dans le cercle familial ; selon vous, que pourrait-on faire pour que ce genre d’incident arrive le moins souvent possible, voir plus du tout ?

Il faudrait que chaque gouvernement fasse bien comprendre aux femmes que si elles s'expriment a ce sujet, elles peuvent être protégées, et ça évitera à l'incident de se reproduire. Le silence, c'est un peu comme un accord tacite et muet de la part de la victime. Victims : SPEAK YOUR MIND!!!!!

5)Croyez-vous qu’une véritable égalité entre les hommes et les femmes puisse être atteinte un jour ?

Une véritable égalité... vaste question... On a fait des progrès, mais je pense que ce ne sera pas possible. Car nous les femmes, on a quand même besoin d'une épaule solide, pour le réconfort, pour être rassurée... et c’est celle d'un homme qu'il nous faut ! Donc nous aussi, en quelque sorte, nous acceptons qu'ils soient un peu plus forts que nous...


ANNE,37 ans

1)Que répondez-vous à ceux qui disent que l’homme est supérieur à la femme ?

Je réponds que nous sommes en 2011 ! J’ai du mal à croire que des personnes pensent encore en ces termes. Cette manière de penser me semble d’une autre époque, en Europe en tout cas. Par ailleurs il est vrai que très concrètement, les femmes occupant des postes de pouvoir passent comme moins féminines, elles sont régulièrement sujets de moqueries. Une femme architecte me disait qu’elle devait être beaucoup plus compétente que ses collègues sur le chantier face aux entrepreneurs, sans quoi elle était directement discréditée.

2)Selon vous, pourquoi est-ce que tant d’hommes pensent que la place des femmes est au foyer ?

Je ne suis pas certaine que tant d’hommes pensent de cette manière. La nouvelle génération de pères envisage aujourd’hui de prendre le congé parental pour s’occuper des enfants. La place des femmes a changé, les hommes doivent désormais trouver et reconstruire la leur.

3)Souvent, dans les entreprises, les femmes sont moins bien payées que les hommes pour un travail égal. Qu’en pensez-vous ?

En Belgique, les femmes sont moins bien payées que les hommes pour un travail égal. C’est bien entendu inadmissible. Il n’y a aucune raison valable, celle me semble absurde et révoltant.

4)En union européenne,  près de 600 femmes meurent chaque année sous les brutalités sexistes dans le cercle familial ; selon vous, que pourrait-on faire pour que ce genre d’incident arrive le moins souvent possible, voir plus du tout ?

La violence conjugale est un fléau. Les femmes en sont victimes. Les enfants aussi de manière indirecte, témoins impuissants. Que faire pour que cela change ? Vaste question… Il me semble que le ciment de la violence conjugale, c’est le silence. Le silence de la victime, le silence des enfants, la personne maltraitante. Mettre des mots, parler. Pour dire sa colère, lui permettre de s’exprimer autrement que dans la violence physique et verbale. L’école devrait peut-être proposer des formations à la communication non-violente. S’exprimer en « je ». « Tu es insupportable » devient « quand tu dis ça, je me sens en colère ».

Cette façon de communiquer change tout, il y a des émotions qui nous submergent, nous les partageons avec l’autre sans l’accuser.

5)Croyez-vous qu’une véritable égalité entre les hommes et les femmes puisse être atteinte un jour ?

Je pense que oui. Un grand chemin a déjà été parcouru. Il faut que nous soyons vigilants hommes et femmes.

 

MURIELLE,46 ans

1)Que répondez-vous à ceux qui disent que l’homme est supérieur à la femme ?

Cela ne veut rien dire. Les hommes sont différents des femmes du point de vue physiologique, c'est une certitude. Au-delà, ce sont des points de vue personnels et sociétaux.

2)Selon vous, pourquoi est-ce que tant d’hommes pensent que la place des femmes est au foyer ?

Cela vient du passé. On a cru que les hommes, parce qu'ils sont morphologiquement plus grands et plus forts (squelette et muscles plus grands) étaient donc supérieurs sur tous les points. On a affecté les hommes aux travaux des champs, de construction, de défense, etc. Et les femmes, mettant au monde les enfants, prenaient soin de ce qu'elles pouvaient.La société moderne propose une éducation identique aux uns et aux autres (ce qui est une gagure) et promet donc une (pseudo) égalité des sexes. Mais les hommes ne se sentent pas tous d'assurer toutes les tâches dans le foyer familial et sont encore nombreux à penser et pousser les femmes à s'occuper de celles-ci.

3)Souvent, dans les entreprises, les femmes sont moins bien payées que les hommes pour un travail égal. Qu’en pensez-vous ?

Le travail est-il égal ? Je ne pense pas que la phrase soit correcte.
Les syndicats sont là pour y remédier.
Les femmes ont en moyenne un salaire moins élevé que celui des hommes oui, tous critères confondus. C'est encore des héritages du passé. Cela fait peu de temps que la femme gravit les échelons sociaux de la société moderne. Il faut encore du temps pour changer les faits.
Il faut savoir que les femmes d'elles-mêmes recherchent des postes plus adaptés à leur mode de vie, par exemple pourquoi y-a-t-il tant de femmes enseignantes : parce qu'elles veulent avoir du temps de libre ! À ce poste, leur salaire est le même que celui d'un enseignant.

4)En union européenne,  près de 600 femmes meurent chaque année sous les brutalités sexistes dans le cercle familial ; selon vous, que pourrait-on faire pour que ce genre d’incident arrive le moins souvent possible, voir plus du tout ?

Réagir plus durement aux faits : condamne-t-on les fauteurs et quelles sont les peines ? Parler, communiquer sur cela, dès l'enfance.

5)Croyez-vous qu’une véritable égalité entre les hommes et les femmes puisse être atteinte un jour ?

La question n'est pas en ces termes puisque l'homme et la femme ne sont pas identiques.
Je dirais plutôt "croyez-vous qu'une harmonie entre les hommes et les femmes soit possible ?"
Et je dirais : oui bien sûr, car Dieu a créé les 2 sexes pour cela ! Un équilibre dans la vie qui se transmet ainsi grâce à une complémentarité.
Je suis persuadée que l'harmonie est possible pour le moment entre certains individus seulement, c'est une histoire d'affinités, de travail introspectif, de feeling, de passion, de sensibilités. Je rêve qu'un jour elle le sera entre les humains. Les relations humaines ne nous sont pas enseignées et l’on a tendance à s'éloigner les uns des autres par non-compréhension, par mauvaise communication.

 

MONIQUE, 84 ans

1)Que répondez-vous à ceux qui disent que l’homme est supérieur à la femme ?

Oui en littérature et en sciences.

2)Selon vous, pourquoi est-ce que tant d’hommes pensent que la place des femmes est au foyer ?

Choix personnel en raison des revenus du couple

3)Souvent, dans les entreprises, les femmes sont moins bien payées que les hommes pour un travail égal. Qu’en pensez-vous ?

Cette situation n’évolue pas car la société actuelle ne favorise pas de changement profond.

4)En union européenne,  près de 600 femmes meurent chaque année sous les brutalités sexistes dans le cercle familial ; selon vous, que pourrait-on faire pour que ce genre d’incident arrive le moins souvent possible, voir plus du tout ?

Une honte pour les hommes qui se permettent de profiter de la faiblesse féminine.

5)Croyez-vous qu’une véritable égalité entre les hommes et les femmes puisse être atteinte un jour ?

Ce n’est pas pour demain pour de multiples raisons :
Les femmes qui vont à la police sont mal reçues et leurs dépositions sont classées…
Les religions les ignorent et leur demande d’être courageuses !
La majorité des femmes ne savent pas se défendre.

 

 

Je suis très content d'avoir pu interroger ces femmes de différents horizons, merci à elles d'avoir accepté de répondre à mes questions!

Posté par quentinlefebvre à 16:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 janvier 2012

More than a woman to me !

more than a woman to me case1

more than a woman to me case2

more than a woman to me case3

more than a woman to me case4

more than a woman to me case5

more than a woman to me case6

more than a woman to me case7

more than a woman to me case8

more than a woman to me case9

more than a woman to me case10

more than a woman to me case11

more than a woman to me case12

more than a woman to me case13

more than a woman to me case14

more than a woman to me case15

more than a woman to me case16

more than a woman to me case17

more than a woman to me case18

more than a woman to me case19

more than a woman to me case20

more than a woman to me case21

more than a woman to me case22

more than a woman to me case23

more than a woman to me case24

more than a woman to me case25

more than a woman to me case26

more than a woman to me case27

more than a woman to me case28

more than a woman to me case29

more than a woman to me case30

Posté par quentinlefebvre à 20:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 juin 2010

Touche pas à elle !

touche pas à elle couverture couleur

touche pas à elle case1

touche pas à elle case2

touche pas à elle case3

touche pas à elle case4

touche pas à elle case5

touche pas à elle case6

touche pas à elle case7

touche pas à elle case8

touche pas à elle case9

touche pas à elle case10

touche pas à elle case11

Posté par quentinlefebvre à 08:37 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

27 février 2010

Bienvenue sur ce Blog !

Bienvenue à toutes et à tous !

Vous vous trouvez sur un blog d'un défenseur de la cause des femmes, dont le sous-titre est "Mobilisation pour le respect des femmes & contre les violences sexistes" (un groupe facebook a été créé sous ce nom là).
J’espère que ce blog pourra aider un petit peu à changer certaines mentalités, à faire comprendre des choses à des gens. Je pense qu’il est important de parler de ce qui touche les femmes aujourd’hui, qu’il est préférable de faire quelque chose plutôt que de dire que ça ne sert à rien…
Nous sommes le 27 février 2010, je m'appelle Quentin Lefebvre et ce blog est ma première création-contribution dédiée à la cause des femmes. Il sera modifié et amélioré au fil du temps...

Voici donc ci-dessous ; les raisons pour lesquelles je m’engage pour le respect des femmes et que je lutte contre les violences sexistes, un aperçu des violences infligées aux femmes, chiffres à l'appui, et un texte méditant sur le sujet "que faut-il faire face aux inégalités et violences" ?



1) Pourquoi je m’engage pour la cause des femmes

Quand j’étais enfant, je n’avais jamais vraiment pensé à la cause des femmes, mais en grandissant, j’ai été au fil des années informé sur les différences de traitement des femmes par rapport aux hommes, j’ai découvert ce qu’étaient les violences conjugales, j’ai pris connaissance des chiffres concernant les viols …

Toutes ces choses m’ont touchées, choquées même. Et j’ai décidé de réagir. Comment pourrai-je ne rien faire devant tout ça ?

J’aime les femmes, je leur ai toujours témoigné le respect, je ne les considère pas comme inférieures, et je trouve donc inadmissible ce qui leur arrive. J’ai de plus en plus un œil critique sur ce qui m’entoure, je me rends compte de beaucoup de choses que je ne tolère pas, qui me choquent. La façon dont sont traitées certaines femmes en est une.

Je ne suis pas fier de savoir que beaucoup de femmes sont considérées comme des objets, je prends peur en lisant les chiffres qui concernent les violences conjugales à travers le monde, et j’ai honte quand je sais que dans le pays où je vis, des femmes meurent sous les coups de leur compagnon.

Depuis des siècles, la femme n’a pas la place qu’elle devrait avoir auprès de l’homme. Rabaissées, méprisées, inconsidérées, martyrisées, les femmes ont beaucoup souffert de leur statut ingrat ainsi que de la façon dont beaucoup ont été traitées physiquement : coups, rabais, viol…
La manière dont certaines femmes sont encore traitées aujourd’hui est choquante.

En tant qu’homme, je supporte donc la cause des femmes.
Je suis convaincu que c’est de cette façon que nous vivrons mieux tous ensemble. Un grand pas à été fait au 20ème siècle en faveur des femmes, surtout en occident. Mais il reste du chemin à parcourir et nous devons encourager cela au 21ème siècle, nous sommes capables de faire changer les choses, de les faire aller dans le bon sens.

J’encourage toutes les femmes du monde à se mobiliser et se battre pour leurs droits et leur liberté. Il faut qu’elles sachent qu’elles ne sont pas seules à se battre.
Mon engagement est sincère ; je n’ai pas de but financier à soutenir cette cause, je le fais parce que je crois que c’est moral et positif. J’aurai honte de ne rien faire. J’aurai pu me consacrer à une autre cause, il y en a tant qui se battent contre des choses révoltantes (le racisme, les violences contre les enfants etc.), mais j’ai choisi celle-là.

Les hommes ont intérêt à s’engager à cette cause.
Ceux qui ne se sentent pas concernés se trompent et doivent penser aux femmes qui les entourent et à qui ils n’aimeraient pas qu’il arrive quelque chose : leurs mères, leurs grand-mères, leurs tantes, leurs cousines, leurs soeurs, leurs amies…
Ceux qui pensent que cette cause est exagérée n’ont qu’à consulter les chiffres, vertigineux et désolants.

Respectez celles qui vous ont donné la vie, faites le car ainsi le monde ira mieux. Il n’y a pas de « sexe faible ».  Il y a des hommes féministes, comme ce texte le prouve. Et comme on dit : «Le machisme tue tous les jours, le féminisme n'a jamais tué personne»…

2) Les violences infligées aux femmes

Des milliers de femmes sont victimes de violences de la part de leurs compagnons, depuis des années et ce partout dans le monde. Ces violences sont un fléau mondial partagé ; elles existent dans tous les pays, sur tous les continents et dans tous les groupes sociaux, économiques, religieux et culturels.

En plus des attaques physiques, aussi violentes soient-elles, il y a aussi les violences psychologiques, les menaces et intimidations, et les brutalités sexuelles. Dans de nombreux cas, d’ailleurs, toutes les agressions se cumulent.

La majorité des homicides conjugaux ont eu lieu dans des couples dont la situation matrimoniale était établie (concubinage, mariage)», et que «la séparation apparaît comme la cause la plus souvent présente dans le passage à l'acte des auteurs».
Le cas le plus grâve est évidemment lorsque la femme perd la vie suite à ces violences.

LES CHIFFRES (années 2000)

En France, chaque année, 500 000 femmes sont agressées physiquement par leur compagnon et tous les trois jours, une femme meurt sous les coups de son conjoint, soit plus d’une centaine chaque année.

Au Portugal, 52,8 % des femmes déclarent avoir été l’objet de violences de la part de leur mari ou de leur concubin.

En Allemagne, trois femmes sont assassinées tous les quatre jours par les hommes avec lesquels elles vivaient, soit près de 300 par an.

Au Royaume-Uni, une femme est tuée par son compagnon tous les trois jours.

En Espagne, une femme est tuée par son compagnon tous les quatre jours, près de 100 par an.

En Roumanie, pour chaque million de Roumaines, 12,62 sont tuées par leurs partenaires masculins chaque année.

Dans l’ensemble des quinze Etats de l’Union européenne (avant que l’élargissement à 25 n’ai eu lieu), plus de 600 femmes mourraient chaque année (presque deux par jour) sous les brutalités sexistes dans le cercle familial.
Pour les Européennes de 16 à 44 ans, au sein du foyer, les brutalités sont même devenues la première cause d’invalidité et de mortalité avant les accidents de la route ou le cancer !

3) Que faut-il faire face aux inégalités et violences ?

Toutes les violences faites aux femmes doivent être punies.
Le viols et autres violences sexuelles, les séquestrations, les coups, et bien évidemment, les meurtres…
Ces actes doivent être punis très sévèrement, car ils sont intolérables. Si la justice ne les punie pas très sèvèrement, elle envoie un message aux femmes comme aux hommes, et aux futurs bourreaux potentiels : ce n’est pas si grâve, les conséquences d’actes de cette nature ne sont pas tellement sanctionnés. Et nous seront condamnés à les revivre encore et encore, à toujour subir, en se demandant pourquoi les auteurs de ces actes n’étaient pas dissuadés d’agir.

Il faut clairement que l’égalité entre les femmes et les hommes soient comprise par tout le monde. Respecter la femme est normal et l’inverse doit être totalement réprimandé. Chaque homme qui refuse de repecter une femme ne se respecte pas lui-même et  est indigne d'être un homme. En effet, comment refuser de respecter celles qui donnent la vie ?

 

femme___homme

 

Quentin Lefebvre

Blog : www.quentinlefebvre.blogspot.com

contactquentinlefebvre@gmail.com

Posté par quentinlefebvre à 21:12 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,